Usage de la termitière.

(Savoir pour pouvoir vouloir, se contenter du nécessaire et suffisant).

Voilà l’inexorable consomption de monde (d’un tout, universel brin d’herbe),
Fatale, faute à l’isolement identitaire et trois niveaux de développement économique Monétaire, de besoins (d’envies), de surcroît à l’incrédibilité d’une fin de monde ou à y être résigné, à l’impossibilité de l’éviter.

la conscience humaine est distincte de son corps, d’où de la nature.
La nature est le corps de la conscience.
Combinée (en complète  interdépendance), la diversité assure sa continuité, Diffère sa dégénérescence.

Voilà l’organisme (charnel) de la conscience, système autorégulé (pathogène et immunogène).

(La nature n’est pour nous qu’un environnement, comme un décor, pas notre milieu, inconsciemment nous la tuons).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s