Névrosée (abîmée).

Sentimentale (ainsi voilà notre expression, aussi nos ressentiments).

L’éducation est affective.
Un enfant s’imprègne de ce qu’il ressent de son monde, Attaché à ses parents (exemplaires), sans introspection, ouvert.
Un adulte continu d’exister (se reconstituer, s’accorder de lui même) au travers de sentiments obsessifs (voir jusqu’à obsessionnels), d’imprégnations indélébiles (ignorées), réactionnel et enfermé.
Voilà la (dé)personnalisation (homogénéité spécifique, obéissance, carences et désinhibitives revanches sont perpétuées).

Soit en état mental autosuggestif (à Pouvoir Occulter, ce qui nous est inadmissible).
Le sentiment, circonstanciel, est spontané, le rêve, subconscient, le réinvente.

Je m’Enfume… me panse, me rend ferme (quitte le défaut).
La Présence (se sentir là, être Ce Là, Comblé) requiert (dès avant la naissance) d’être Introduit (justement inclus) au monde, à l’envie d’y participer, d’exister.
Toute conscience exprime sa présence (son absence).
Voilà l’incommunicabilité (d’être en retrait ou autrement ailleurs).

La télévision (communautaire) est une fenêtre ouverte sur le monde Transcendant la présence,
Approximativement unificatrice (culturelle, Educative).
Aussi l’instrument de notre insatiabilité, Procuratrice, d’impressionnantes (hypnotiques)  fictions, à en rester imprégnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s